You are here: Home » Environnement » Qu’est-ce qu’une ferme urbaine ?

Qu’est-ce qu’une ferme urbaine ?

L’engouement pour l’écologie et pour le bio génère des idées et la ferme urbaine est une des plus prisées. À l’intérieur des villes, l’espace manque, mais on arrive à concevoir des petites parcelles converties en potager, comme certains petits jardins reçoivent également des ruches offrant une petite récolte de miel. Ces petites conceptions agricoles ont actuellement le vent en poupe, mais quels en sont les principes ?

La ferme urbaine, des surfaces agricoles dans les villes

Il y a des dispositifs qui innovent la consommation des citadins, et cette méthode est préconisée par la FAO ou organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Selon cette entité internationale, une petite superficie de 1 mètre carré offre plus de 20 kg de fruits et légumes par an. À Paris comme dans les autres villes, cette formule connaît un franc succès.

C’est aussi le cas pour l’apiculture, dont le concept permet de participer à la préservation de la biodiversité, mais offre également du miel pour une consommation domestique. Avoir une petite surface dans le jardin ou sur le balcon commence à être tendance dans les villes. Il existe des sites qui proposent des matériels et infrastructures pour participer à la vie de la ruche.

Des formules participatives

Pour pouvoir consommer « bio », il y a des formules qui permettent d’en bénéficier. Le site de partage de jardin met en relation des jardiniers potentiels qui cherchent des petites parcelles pour pouvoir cultiver, et partage un pourcentage des récoltes aux propriétaires du terrain. C’est aussi le cas pour Boutch à boutch dont le concept est de garantir le contact entre les propriétaires de terrain et les jardiniers volontaires.

Il y a également de belles initiatives qui sollicitent des propriétaires de terrains inutilisés pour les prêter à des agriculteurs. Le site Prêter son jardin « déniche » des terrains pour permettre aux jeunes cultivateurs de démarrer leurs activités agricoles. Certaines communautés ou particuliers proposent de cuisiner de bons plats et de belles confitures avec les légumes et les fruits du jardin du voisin.

Les avantages d’un tel concept

Cette nouvelle formule qu’est la ferme urbaine se démocratise de plus en plus dans les grandes villes. Certes, elle ne permet pas de couvrir toute la consommation d’une famille, mais elle arrive à mettre des préparations culinaires saines et bio dans les assiettes. Mais la formule offre beaucoup plus d’avantages qu’on ne le pense. C’est une opportunité pour tisser des liens sociaux qui apportent de la convivialité puisqu’elle met en relation des propriétaires de terrains et des jardiniers.

C’est également un moyen de verdissement des villes, des lieux de vie qui ont besoin d’espaces verts pour améliorer la qualité de l’environnement. Une occasion pour apprendre à exploiter de petites surfaces, certains jardiniers offrent leurs expériences à des propriétaires et aux membres des communautés œuvrant dans ce sens. Avec plusieurs mètres carrés que les propriétaires proposent pour la culture en ville, on arriverait à garantir la sécurité alimentaire et la survie de la population.

Mais c’est surtout un moyen qui permet d’optimiser le zéro déchet avec le recyclage des organiques. En effet, la formule préconise l’utilisation d’urées organiques pour ce genre d’agriculture. Préserver l’environnement passe alors par l’usage de déchets organiques et finit par mettre dans les assiettes des produits bio, sains et à moindre coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *