You are here: Home » Au quotidien » La moto, c’est dangereux

La moto, c’est dangereux

Rouler à moto demande une grande vigilance de tous les instants, ainsi qu’une parfaite maîtrise non seulement du véhicule mais aussi du code de la route. En effet, la moto fait partie de l’un des modes de transport les plus dangereux qui existent, de par le fait que les motards ne sont protégés par aucune forme de carrosserie en cas de choc. Et comme les risques d’accident ne sont définitivement pas à exclure à moto, il est essentiel de respecter certaines règles afin de limiter au maximum les dégâts.

Le port d’un casque est indispensable

La règle numéro 1, sans doute celle la plus importante consiste à mettre son casque avant toute conduite d’un deux-roues. En effet en cas de choc ou de chute du motard, le port d’un casque de moto peut vous sauver la vie. D’ailleurs en France, ne pas porter son casque est sanctionné d’une contravention de 135 €, assortie d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire et d’une éventuelle immobilisation de la moto.

Réduire au maximum les risques

Outre le port du casque, les conducteurs de deux-roues peuvent également réduire les risques d’accident en acquérant un minimum d’apprentissage de pilotage du véhicule. Suivre une formation de perfectionnement serait également préférable afin d’acquérir une parfaite maîtrise de son engin, pour la propre sécurité du motard et celle des autres.

Les motards sont plus exposés aux accidents

D’après les statistiques, le taux de mortalité des motards est doublement plus élevé que le taux de mortalité des automobilistes. En effet, de par la petitesse de leur taille sur les voies publiques, les motos ne sont pas toujours évidentes à repérer par les automobilistes et les chauffeurs de camions. Ensuite une mauvaise météo, une route défectueuse, etc. sont autant de facteurs qui favorisent les accidents des deux-roues.

Les risques à moto

Si la moto est un moyen de locomotion rapide et économique pour certains, pour d’autres elle représente une véritable passion. Toutefois, les motards ne sont nullement à l’abri des accidents parfois mortels, et ces accidents n’arrivent pas qu’aux autres ! Le risque de traumatismes crâniens et cérébraux est le plus courant, lequel peut être évité ou du moins réduit en termes de gravité des blessures par le fait de mettre son casque. Les risques de fracture, de lésions graves, de dermabrasions, de brûlures ne sont pas non plus à écarter et sont tout aussi fort dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *