You are here: Home » Argent » La loi Pinel peut-elle faire mieux que la loi Duflot ?

La loi Pinel peut-elle faire mieux que la loi Duflot ?

L’investissement locatif n’est pas mort, il revient en force avec le nouveau dispositif Pinel. Avec de nombreuses mesures de réforme, ce dispositif sera-t-il meilleur que le Duflot ?

Ce que va changer la loi Pinel

Désormais, les investisseurs auront un plus vaste choix en ce qui concerne les durées de mise en location de leur habitation dans le cadre de l’investissement locatif. En effet, le bien pourra être mis en location pour 6, 9 ou 12 ans. Respectivement, les investisseurs bénéficieront d’une réduction d’impôts de 12, 18 et 21%. D’après les responsables du ministère du Logement, il sera possible de changer la durée en cours de route, son choix restera donc libre à tout moment.

Par ailleurs, les investisseurs pourront également mettre en location le bien immobilier à leur descendant ou à un ascendant. Ceux qui envisageaient de bénéficier de réductions d’impôts tout en proposant un logement décent à bas prix à leurs enfants seront alors ravis. La prochaine loi de finances devrait d’ailleurs apporter plus de précisions sur le principe.

Le Pinel plus intéressant que le Duflot ? Oui, mais pas tant que ça

Après un dispositif Duflot qui n’a pas tellement ravi les investisseurs, voici maintenant le dispositif Pinel. D’entrée, les professionnels de l’immobilier semblent ne pas être enthousiasmés.loi pinel Pour le directeur général du crédit foncier immobilier Stéphane Imowicz, ce dispositif donne plus de choix à l’investisseur sans pour autant être réellement plus avantageux. La directrice du pôle immobilier de Thésaurus Christine Vassal-Largy confirme d’ailleurs cette opinion, soulignant que les innovations apportées par la loi Pinel sont surtout d’ordre psychologique.

En effet, il était nécessaire de redorer le blason de l’investissement locatif après le chaos du dispositif Duflot. Mais du côté des rentabilités, les améliorations ne seront pas flagrantes estiment ces professionnels.

Quid des plafonnements de loyer

Les professionnels de l’immobilier neuf comme Premium Immo Neuf évoquent également le caractère très relatif des plafonnements de loyers. Entre autres, cela peut avoir des impacts importants sur la rentabilité des investissements locatifs, selon la zone où se trouve le bien immobilier. En effet, le zonage géographique a été modifié, bouleversant ainsi les calculs faits auparavant.

Par exemple, il faut savoir que certaines villes comme Montpellier, Marseille, Lille ou Lyon ont été surclassées, passant dans la zone A alors qu’elles étaient classées B1. Cela entraînera alors forcément des problèmes, car lors du renouvellement de bail, le bailleur devra soumettre un loyer 20% plus important afin de rentrer dans ses frais. Au final, cela n’aura pas aidé le marché.

Les recommandations des pros

D’après les spécialistes de l’immobilier, il sera important de garder l’immeuble pendant 12 à 15 ans afin que la rentabilité soit optimale lorsque l’on investit dans le neuf. En effet, il faut que le temps agisse en faveur des prix, qui vont s’apprécier d’année en année. Christine Vassal-Largy souligne d’ailleurs le fait qu’un bien immobilier neuf se déprécie pendant ses premières années de détention, et cela de manière automatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *