You are here: Home » Au quotidien » Comment organiser une veillée funéraire

Comment organiser une veillée funéraire

Derniers adieux faits à un défunt proche, la veillée funéraire permet de rassembler la famille mais également de recevoir les condoléances des proches. Cette dernière communion intime avec votre bien-aimé est essentielle afin d’ « accompagner » l’âme du défunt avec des prières et autres pratiques, selon la religion et les croyances de la famille. Toutefois, elle doit être préparée dans les règles de l’art.

La veillée funéraire, à l’hommage du défunt

De moins en moins de familles veulent l’inclure dans les jours suivant le décès d’un proche, mais cette pratique reste dans le registre de certaines. Ce sont surtout les familles les plus croyantes qui sollicitent cet usage, et à chaque religion son organisation.

Essentiellement, c’est dans le domicile du défunt qu’elle se passera, mais il existe aussi des chambres funéraires qui sont disponibles pour recevoir cette cérémonie. Le funérarium est une pièce dans laquelle sera disposé le corps du défunt avec possibilité de recueillement nuit et jour, avant les obsèques.

La veillée publique est organisée pour permettre l’accès collectif surtout s’il s’agit d’une célébrité ou de personnes décédées lors d’un triste évènement à niveau national.

Et si le défunt a choisi l’incinération ?

Plusieurs personnes émettent leur volonté d’être incinérées et si c’est celle de votre défunt proche, vous devez vous référer à ses souhaits.

Ne connaissant pas particulièrement les démarches dans ce cas, vous pourrez procéder à l’achat d’un monument cinéraire ou cavurne, qui sera accessible auprès des professionnels marbriers funéraires, avec un large choix de cette dernière demeure pour votre proche. Les tarifs varient également selon le matériau, selon le modèle : du plus simple au plus sophistiqué et avec la possibilité de personnaliser celui de votre défunt proche.

Mais il vous faut également faire le choix d’une urne funéraire pour recueillir les cendres de votre bien-aimé dont modèle, matériau et contenance présentent un grand nombre. Pour ce qui est du matériau, vous aurez le granit, l’inox, la céramique ou le bois comme choix, mais il existe aussi des modèles biodégradables pour une inhumation dans la nature.

Faire face à une perte d’un de vos proches

La perte d’un être cher est toujours douloureuse, et l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure en passant par une veillée funéraire est d’une aide précieuse pour mieux vivre avec un deuil.

En effet, c’est une épreuve douloureuse qui nécessite accompagnement psychologique et présence de l’entourage, mais l’acceptation de cette séparation se fait d’abord avec le fait de « réaliser » la mort de ce proche. Et c’est surtout en « constatant » l’inertie du corps, l’accompagnement de son âme pour les croyants et les derniers adieux lors de cette tradition que les premiers pas de deuil sont franchis.

Les funérailles sont les derniers hommages que l’on rend au défunt. Des cérémonies solennelles, des gestes et d’autres rites font également partie des organisations avant les obsèques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *